Documentaire : Projections de décembre 2020

Avant une reprise régulière des MARDI.doc en ligne pour janvier 2021, le programme Média de FOKAL vous propose plusieurs films en décembre en collaboration avec des festivals et évènements partenaires de la fondation. Après la foire Ann Pale Seksyalite, FOKAL s’associe aux Rencontres des Musiques du Monde et à la Semaine du documentaire pour vous proposer trois documentaires durant la semaine du 7 décembre 2020. Les liens pour visionner ces films sont à retrouver sur les pages Facebook de FOKAL, des Rencontres des Musiques du Monde et de l'Association Kit pour La Semaine du Documentaire.

A vos agendas !

LUNDI 7 DÉCEMBRE 2020 – APD 7 PM – Rencontres des Musiques du Monde

ethiopiques bis 2ETHIOPIQUES, A REVOLT OF THE SOUL. À la fin des années 60, sous le règne de Haïlé Sélassié, la jeunesse d’Addis-Abeba, capitale éthiopienne, alors influencée par la soul, le funk et le jazz venus d’occident, fait de l’éthio-jazz la bande-son de ses nuits. Mais en 1974, un sanglant coup d’état arrête net cette émergence.
Vingt ans plus tard, Francis Falceto redécouvre ce son magique et se battra jusqu’en 1996 pour l’exhumer grâce à la collection Les Ethiopiques.

Un film de  Maciej Bochniak, Pologne, Allemagne, 2017, VO ST-FR, 90’.

MARDI 8 DÉCEMBRE 2020 – APD 7 PM – La semaine du documentaire

StopFilmingUs A2 poster final scaled 1STOP FILMING US. Basé sur la lutte de jeune congolais à Goma (Nord-est de la République Démocratique du Congo) contre la domination du discours imposé par l’occident sur l’image de la région cantonnée à la guerre et la misère, Stop Filming us pose la question des stéréotypes occidentaux comme héritiers du système colonial et produits d’un rapport de pouvoir pipé jusqu’à nos jours. Le film crée un dialogue entre ces conceptions occidentales et l’expérience congolaise de la réalité. Alors que les perspectives congolaises se clarifient au cours du film, la légitimité de ce travail lui-même entre en questionnement. Est-ce qu’un réalisateur occidental est capable de faire un film sur la conception congolaise de la représentation ? La façon dont il pose le dialogue en réalisant ce film n’est-elle pas elle-même le fruit d’une conception et d’une imagerie créée par l’occident ?

Un film de Joris Postema, RDC, Pays-Bas, 2020, VO ST-FR, 95’.

MERCREDI 9 DÉCEMBRE 2020 – APD 7 PM – Rencontres des Musiques du Monde

Events112421OÙ ES-TU JOAO GILBERTO ?  "Ho ba là là, à la recherche de João Gilberto est le titre d’un livre dans lequel le journaliste allemand Marc Fischer raconte sa quête désespérée pour rencontrer son idole, João Gilberto, disparue de la scène publique depuis des décennies. Suivant les traces laissées par Fischer, le réalisateur Georges Gachot, se rend à son tour à Rio de Janeiro afin de poursuivre la recherche du mythique Gilberto, dont il est fan également. Dans les rues de la ville, la musique du père de la Bossa Nova résonne encore, comme s’il était partout, présent. Semblable à un film noir, le réalisateur incarne une sorte de détective à la recherche d’un personnage disparu. Gachot emprunte au mystère romanesque qui entoure la figure du chanteur brésilien pour articuler une narration entre fiction et documentaire, un bon prétexte pour écrire, au passage, une nouvelle histoire de la Bossa Nova et de son héritage. Trouvera-t-il João Gilberto ? Quoi qu'il en soit, on a la certitude que sa musique sera toujours là. Le rythme ultra-célèbre de son Ho ba là là continue à sonner comme une berceuse pour tous les insomniaques qui cherchent encore ses traces dans les rues de Rio de Janeiro." (Elena López Riera - Visions du Réel).

Un film de Georges Cachot, France, Suisse, Allemagne, 2018, V.O. ST-FR, 106’.

Adresse et contact

FOKAL - OPEN SOCIETY FOUNDATION HAITI
143, Avenue Christophe BP 2720 HT 6112
Port-au-Prince,Haïti | Tel : (509) 2813-1694

logos 3

 

 

 

 

Mots-clés

Inscription à nouvèl FOKAL

Copyright © 2017 FOKAL. | Design by: jehilaire@logipam.com