« Lidia », un documentaire sur les droits des personnes atteintes d’albinisme

Lidie AlbinosAprès « Ann Pa limite moun » dans la série des documentaires de l'atelier « Diversité et Tolérance », nous vous présentons cette semaine « Lidia », qui traite de la discrimination envers les personnes souffrant d’albinisme en Haïti. 

« S’emparer des pouvoirs l’audiovisuel, particulièrement du film documentaire, pour témoigner à la face du monde de la situation des albinos en Haïti », c’est ainsi que Kenley Camille décrit son pari, en réalisant ce film pour souligner les droits des personnes atteintes d’albinisme. Pour le tenir, le jeune réalisateur nous propose le parcours de Lidia Camélius, jeune albinos de 22 ans, sur laquelle porte ce documentaire de 5 minutes et 34 secondes, réalisé au terme de l’atelier de création de documentaire « Diversité et Tolérance » organisé entre juillet et août 2019.

« C’était une interpellation à agir et à défaire les stéréotypes, qui consistait à libérer la parole aux personnes atteintes d’albinisme », explique-t-il.

Lidia - le sujet de son film éponyme qui est devenue depuis son amie-, Kenley la rencontre par hasard, à la rue Capois. Il s'introduit à elle et s’enquiert de son histoire, qui le prend aux tripes. Elle accepte de raconter son histoire devant la caméra. Le film nait.

Si le réalisateur précise que la situation des albinos est pire dans d’autres endroits du monde, il trouve nécessaire de questionner nos comportements, souvent discriminatoires, à leur égard dans la société haïtienne. Près d’une année après la première diffusion du film, Kenley croit que le message est passé. Sur son chemin, il lui est arrivé de rencontrer des jeunes qui ont témoigné avoir changé d’opinion sur les peronnes albinos après avoir regardé son documentaire.

Kenley continue aujourd'hui de s’engager dans des projets en faveur de la promotion des droits humains.

 

 

---

*Ce documentaire fait partie des 10 films réalisés suite à l‘atelier de 5 semaines sur la création de film documentaire dirigé par le réalisateur Richard Sénécal, qui avait rassemblé 21 jeunes autour du thème « Diversité et Tolérance » à l’été 2019. Ces jeunes s'étaient familiarisés avec les techniques de réalisation de documentaires, et avaient rencontré d’autres formateurs, défenseurs des droits humains ainsi que d'autres réalisateurs, qui ont échangé avec eux.

Cet atelier avait été proposé par FOKAL et Avocats Sans Frontières Canada (ASFC), à travers le volet Education citoyenne du projet « Accès à la justice et lutte contre l’impunité en Haïti », avec le soutien du gouvernement canadien, par l’entremise d’Affaires Mondiales Canada.

Adresse et contact

FOKAL - OPEN SOCIETY FOUNDATION HAITI
143, Avenue Christophe BP 2720 HT 6112
Port-au-Prince,Haïti | Tel : (509) 2813-1694

logos 3

 

 

 

 

Mots-clés

Inscription à nouvèl FOKAL

Copyright © 2017 FOKAL. | Design by: jehilaire@logipam.com