Commémoration du 10e anniversaire du12 janvier 2010: Publication des différentes interventions de la Présidente de FOKAL, Michèle Pierre-Louis

FOKAL 12 janvier 2018 Parc Martissant BA 2253 HD sans TAG 137

A l’occasion de la commémoration du séisme du 12 janvier, nous publions les discours prononcés par la présidente de FOKAL, Michèle Duvivier Pierre-Louis, au cours des différentes cérémonies de commémorations annuelles du séisme du 12 janvier, coordonnées par la fondation, au Mémorial du parc de Martissant ou à FOKAL.

Tous les ans en effet, depuis son inauguration en 2012, le Mémorial du Parc accueille une cérémonie spéciale cordonnée par la fondation où des invités et la communauté se joignent pour rendre hommages aux victimes du séisme de 2010, et se rappeler. 

 

2011, à FOKAL

" Alors que je ressentais dans tout mon corps endolori les effets du choc, ce soir même du 12 janvier 2010, étendue à même le sol sous un ciel illuminé d’étoiles dans une nuit sans lune, j’ai été saisie par la beauté du chant qui montait de mille voix frappées par la douleur… Que dire devant tant de ferveur lorsque des corps mutilés, écrasés, désaxés dévoilent l’étendue de la catastrophe ? Que dire aussi devant tant de malheur ? Je n’étais pas seule. Nous étions des milliers, des centaines de milliers qui en cette première nuit post-séisme secouée de répliques, faisions, la mort dans l’âme, l’expérience collective du désastre. Ces voix sorties des ruines en invoquant les puissances divines disaient aussi autre chose. Elles disaient déjà l’espoir. Celui qui naît de la transcendance et permet la reconstruction en ouvrant tous les possibles. Celui qui se veut la négation de la déraison qui nous a conduits au malheur ; celui qui montre notre capacité à rebondir... " 

Lire la suite... 

2012, Mémorial du Parc de Martissant

" ... Jodi a, se ak anpil emosyon m ap pran la pawòl nan kad inogirasyon Memoryal Pak Matisan an. Anpil emosyon k ap brase nan kè m. Tristès mele ak kontantman. Kontantman mele ak tristès. Emosyon ki fè m tris yo vini deske sa fè 2 lane jou pou jou depi katastròf tranblemann tè a te simaye dèy nan sitèlman fanmi nan peyi a. Nou konstwi memoryal sa nan non tout moun ki mouri yo, sa nou konnen yo, sa nou pa konnen yo, anonim yo, tout moun yo ki mouri san lantèman, san fineray, san nou pa menm jwenn kadav kò anpil nan yo. Se pou yo nou reyini la jodi a, pou yo konnen nan lye verite yo, nou menm ki vivan toujou nou pap janm bliye yo. Se nan espas sa, yon espas refleksyon, yon espas lapè, yon espas serenite, yon espas rekèyman, n ap fè dèy yo. Nou di yo respè ! ..." 

 

Lire la suite...

 

 

 2014, Mémorial du Parc de Martissant

IMG 1911 9" ... M ap salye tout moun ki vin komemore avè n nan Memoryal Pak Matisan an, tranblemann tè 12 janvye 2010 la. Yon evènman nou pa ka bliye, li pote mak li nan kò nou, nan lespri n, nan kè nou. Jodi a men ki jan seremoni an ap dewoule. Ane sa nou de pran desizyon fè yon jaden ilan ilan tankou nou sot wè l la. Kòm nou te louvri yon rejis nan biwo FOKAL la pou nou anrejistre non moun ki te mouri nan katye an jou tranblemann tè oubyen an apre, fanmi yo te komanse bay enfòmasyon sa yo. Kidonk, nou te vle mete non moun yo devan chak ilan ilan ki te plante. Men, lè nou vin konstate nou pa gen non pou chak sou katye nan Matisan kote n ap travay yo, nou pran desizyon mete non 23 soukatye yo. An apre, nou pral mete non moun yo ki koresponn ak chak soukatye yo. N ap tann tout rezidan soukatye sa yo, pou yo ban yon lis manm nan fanmi yo mouri, konsa na gen yon bèl jaden nan memwa yo. Tout non pap kapab figire, n ap pran sa ki vin anvan yo. Na toujou kapab gen lòt kote nan memoryal la pou mete lòt non... " 

Lire la suite...

2015, Mémorial du Parc de Martissant

" ... Merci d’être venus commémorer avec nous ce 12 janvier 2015. Chaque année depuis que nous avons inauguré le mémorial du parc de Martissant, nous nous retrouvons ici avec vous, en ce lieu, à cette date, à cette heure, pour faire acte de mémoire, pour dire que nous n’avons pas oublié, que nous ne pouvons pas oublier, que nous ne devons pas oublier ; pour oser croire que nos mémoires individuelles de la catastrophe, multiples, plurielles, dans leur souffrance même, trouvent en cet instant un socle collectif qui transcende nos particularismes. Pour un instant de recueillement, un instant de réflexion, pour avoir, comme dit Aimé Césaire, « la force de regarder demain ».

Demain ? La grande interrogation. Regardons combien la France qui vit des moments difficiles nous a donné hier une immense leçon de solidarité dans la diversité...

Lire la suite... 

 

2016, Mémorial du Parc de Martissant

DSC 7977

" ... Mais, nous sommes tout à fait conscientes que cette commémoration se fait sur fond de déroute et d’inquiétude. Déroute d’un pays qui se cherche une voie démocratique à la hauteur des aspirations populaires de justice, d’équité, d’égalité, et de droits, et qui n’arrive toujours pas à se frayer ce chemin de lumière ; inquiétude née de là même, de cette incapacité à créer du lien social, à forger un monde commun, à penser notre présence au monde, notre rapport à l’autre, en sachant que nous sommes mortels, mais que nous sommes tenus, du lieu même de notre courte vie, avec les valeurs auxquelles nous tenons, l’intelligence du cœur et de l’esprit, de faire notre part, individuellement, collectivement, solidairement.

Nous n’allons pas nous lamenter. Pas aujourd’hui, pas ici, pas en ce moment-là. Nous avons un pays à construire, une ville à reconstruire. Six ans après, au centre-ville, on dirait le lendemain de la catastrophe. Alors, ce qui m’est venu à l’esprit en rédigeant cette courte allocution, ce sont les questions que se posait Aimé Césaire tout au long de sa longue vie de poète et d’homme politique, « Que devons-nous faire ? », « Qu’est-il permis d’espérer ? » ... " 

Lire la suite... 

 

2017, Mémorial du Parc de Martissant

Féministes à lhonneur à la commemoration en 2017 au Memorial Photo Yves Osner Dorvil 1" ... 2017 ! Sept ans déjà depuis le tremblement de terre et dix ans déjà depuis que nous avons eu l’idée à FOKAL de sauver ce dernier boisé de Port-au-Prince et de créer ce parc dans le quartier de Martissant. Une utopie ? Peut-être. C’est vrai que d’abord peu de gens y ont cru. Mais nous, nous y avons cru, et avec nous, une bonne partie de la population de Martissant qui avait vu là une possibilité de se défaire de la stigmatisation qui affligeait son quartier. N’aurions-nous pas toutes et tous droits à la beauté, à la sécurité, à l’accès à la culture, à la connaissance ?…

Fortes de ces convictions, animées d’un désir de partir de ce qui est pour faire du neuf, dans cette ville qui croule sous les fatras, cette ville qui a perdu ses repères, son patrimoine architectural, ses espaces publics, nous avons crée ici à Martissant, dans ce quartier de Port-au-Prince, ce jardin de beauté qu’est le mémorial, le jardin de plantes médicinales qui jouxte la bibliothèque du centre culturel Katherine Dunham que j’espère vous aurez l’occasion de visiter, et bientôt l’espace de l’ancien hôtel en plein chantier qui sera ouvert au public cette année.

[...]

Nou te fenk kòmanse twazyèm ane travay nou lè tranblemann tè a frape n. Nou pap retounen dekri tout dega ki fèt yo. Yo rete vif nan memwa nou. Se poutèt sa nou pa vle bliye, se poutèt sa nou komemore. Se poutèt sa jodi an nou gen yo panse espesyal pou feminis yo, pou paran yo, fanmi yo, kolèg yo ak kanmarad yo. Menm jan an tou, nou konnen fason chak moun ki la, ki pèdi yon paran, yon zanmi, ap sonje ak tristès nan kè l. Nou konprann sa. Nou respekte sa..." 

Lire la suite... 

 

 

2018, Mémorial du Parc de Martissant

FOKAL 12 janvier 2018 Parc Martissant BA 2049 WEB avec TAG 96 " ... Et le malheur s'est abattu sur nous en ce 12 janvier 2010, dans cette ville, dans ce quartier, dans tous les quartiers de la capitale et des communes limitrophes. Cela fait 8 ans. Nous n'allons pas revenir sur l'ampleur du désastre, mais il nous faut en garder la mémoire. C'est l'objet de cette rencontre annuelle que nous organisons depuis 6 ans, depuis que les gens du quartier de Martissant nous ont demandé au lendemain du séisme, de transformer cet espace du Parc de Martissant en mémorial, d'en faire un jardin de rencontres et de paix et comme l'a si bien dit Dany Laferrière, un jardin de beauté.

Le temps passe mais le souvenir demeure. Pas pour nous lamenter, pas pour nous appesantir sur nos malheurs qui sont bien réels, mais pour y puiser courage, pour avoir « la force de regarder demain », pour eux, ceux et celles qui sont partis, mais surtout pour nous qui sommes vivants, et qui avons une responsabilité pour les générations à venir, surtout les jeunes... "

Lire la suite... 

 

2019, Mémorial du Parc de Martissant

IMG 6426"... Nan ane ki sot pase yo, komemorasyon sa te pèmèt nou envite tout kalite moun vin pase moman espesyal sa avè n, pou jou sa pou nou sonje frajilite egzistans nou men tou, pou nou rekonèt enpòtans solidarite ki dwe egziste antre nou. Se pa janm yon moman gete ak lajwa, men nan espas sa, tout moun yo toujou vini ak yon lespri ouvè pou rankontre lòt an tout senplisite, pandan n ap sonje sa ki te ale kite n yo nan katastròf ki te frappe nou fò jou 12 janvye 2010 sa.

Men ane sa, sanble sikonstans yo fè n pi tris ankò. Vwala nou oblije komemore yon lòt fason, yon lòt lè, san nou pa kapab envite tout zanmi, fanmi, kòlèg, patnè ki toujou vin pase moman espesyal sa avè n. Nou tout konn poukisa. Sa fè m tris. Anpil anpil. Men nou pa iresponsab. Kòman nou ta kapab envite tout kantite moun ki toujou vini nan komemorasyon an, nan lè nou toujou fè l la, lè gwo zam fann fwa ap chante tout jounen san nou pa janm ka konprann pou ki rezon. Moun ap pèdi lavi yo, moun ak pèdi tout ti byen yo genyen, ti moun pa ka al lekòl… M pa bezwen kontinye.

Gen bagay grav k ap pase nan peyi a, nou pa konn kilè sa ap fini..." 

Lire la suite... 

 

2019, FOKAL

"... Cette année, contrairement aux sept années précédentes, nous n’avons pas pu commémorer cette importante date au mémorial du Parc de Martissant. Les raisons nous paraissent évidentes. Depuis le mois de février 2018, chaque jour, on tire, on tue, on vole, on viole, on pille à Martissant, dans l’impunité la plus totale, avec les complicités les plus invraisemblables. Et le territoire absurde de la mort et de la destruction s’étend tous les jours un peu plus. Hier encore, nous avons d’ici même entendu des rafales d’armes automatiques pendant presque tout l’après-midi, si bien que nous nous sommes demandées si la courte cérémonie que nous avions envisagée de tenir malgré tout à Martissant ce matin aurait pu avoir lieu.

Car, il nous fallait de toute façon marquer la date, à Martissant. Nous avons pu le faire, heureusement, au cours de la matinée d’aujourd’hui. Nous avons pu réunir une centaine de résidents du quartier, et dans une cérémonie symbolique pleine d’émotion, nous avons expliqué les raisons qui nous ont empêchées de faire acte de mémoire au mémorial ce soir..." 

Lire la suite... 

 

  

 

 

Adresse et contact

FOKAL - OPEN SOCIETY FOUNDATION HAITI
143, Avenue Christophe BP 2720 HT 6112
Port-au-Prince,Haïti | Tel : (509) 2813-1694

logos 3

 

 

 

 

Mots-clés

S'abonner à Nouvèl Fokal

Copyright © 2017 FOKAL. | Design by: jehilaire@logipam.com