BMC propose

PaP aller retour

La BMC propose aujourd'hui un court extrait du roman Port-au-Prince aller-retour de Georgia Makhlouf. Un beau livre sur l'émigration des Syro-libanais en Haïti vers la fin du 19ème siècle et début du 20ème. Un roman à lire que vous retrouverez sur nos rayons.

 "Mais ces heures difficiles qu'avaient partagées les voyageurs, et particulièrement ceux de troisième classe qui avaient vu leur dernière heure venue plus d'une fois, les rapprochèrent durablement et rendirent la dernière semaine de traversée plus douce. Vincent se lia d'amitié avec un autre passager, syrien lui aussi, et qui n'avait lui n'ont plus jamais quitté son village avant de s'engager dans cette aventureuse entreprise. Amin Assad rejoignait à Port-au-Prince l'un de ses cousins qui s'y était installé l'année précédente et qui avait envoyé au village des nouvelles, rassurantes quant à sa santé et encourageantes quant aux perspectives de travail. Il y a beaucoup à faire disait-il dans sa lettre et il souhaitait que d'autres membres de la famille viennent le retrouver pour l'aider à développer son activité. Amin avait le même âge que Vincent. Ils échangèrent des confidences, s'émerveillant tous deux de trouver autant de similitudes entre les coutumes de leurs villages, les habitudes de leurs familles, les plats que cuisinaient si bien leurs mères, enchantés de découvrir que leurs régions d'origine n'étaient séparées que par quelques montagnes et vallées, le village de l'un se situant au-dessus de Jounieh quand celui de l'autre se nichait au-dessus de Byblos, tout cela alors que l'un était chrétien maronite et l'autre musulman chiite. Vincent lui confia qu'il se prénommait Mansour, et raconta qu'on avait préféré inscrire une traduction française de son prénom sur ses papiers officiels, afin d'augmenter ses chances auprès des autorités consulaires parfois si arbitraires dans leurs décisions. Amin se montra enchanté de l'apprendre et le reste du voyage l'appela Mansour. [...]

                Amin et Vincent passèrent tant de temps à bavarder qu'à la fin de la traversée, Vincent avait pris une décision majeure: il ne débarquerait pas à Fort-de-France comme il l'avait envisagé en conversant avec le curé maronite, mais à Port-au-Prince."

 

 

Adresse et contact

FOKAL - OPEN SOCIETY FOUNDATION HAITI
143, Avenue Christophe BP 2720 HT 6112
Port-au-Prince,Haïti | Tel : (509) 2813-1694

logos 3

 

 

 

 

Mots-clés

S'abonner à Nouvèl Fokal

Copyright © 2017 FOKAL. | Design by: jehilaire@logipam.com