Agenda nouvel Fokal

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
5
8
9
15
16
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Notre page Facebook

Nos derniers tweets

16e édition du festival de théâtre Quatre Chemins en Haïti

Affiche GNLEDu 25 novembre au 7 décembre 2019, Port-au-Prince accueille la 16e édition du festival de théâtre Quatre Chemins, porté depuis 2013 par l’Association 4 Chemins. Le coup d’envoi du festival sera donné le 25 novembre à 4h PM au Centre d’art, sis à la ruelle Roy, en présence des partenaires de l’association. Michèle Lemoine, la coordonnatrice du Programme Arts et culture de FOKAL, femme de théâtre, comédienne, metteure en scène, une incontournable du milieu théâtral haïtien, est l’invitée d’honneur de cette édition.

Cette année, le festival invite le public sur le thème de la folie : « Tous les hommes sont fous », « à l’heure où seulement 1% du budget total de la santé, de notre chère Patrie en déroute, lockée-délockée, va à la santé mentale, comme s’il ne s’agissait pas d’une réelle question de santé publique » écrit Guy Régis Junior, le directeur artistique de 4 Chemins. 

Des spectacles, concerts, ateliers, conférences et soirées poétiques sont prévus dans divers lieux de la capitale dont FOKAL, l’Institut français, la Direction nationale du livre, le Centre Anne-Marie Morisset, le terrain de basket de Debussy, les restaurants Yanvalou, Gingerbread et le bar Jaden Samba.

Depuis 2003, le festival offre à la capitale une des vitrines de la production artistique haïtienne vivante et vibrante. Un évènement où de nouvelles têtes émergent, des actrices et acteurs se confirment, et des œuvres voyagent de plusieurs continents à notre bout d’île caribéen, mises en scène ou interprétées par des femmes et des hommes ingénieux. Pour continuer à soutenir l’Association 4 Chemins, FOKAL accueille des spectacles payants allant de 250 à 500 gourdes, des projections de films depuis le début du mois de novembre et un spectacle jeune public.

En organisant l’évènement artistique majeur de la fin de l’année sous le thème de la folie, dans les circonstances imprévisibles qui perdurent en Haïti, l’association veut attirer l’attention du public sur le problème de santé mentale présent dans toutes les couches de la société haïtienne, mais aussi « de la plus grande folie de notre peuple : sa force de vivre envers et contre tout ».

Retrouvez ici toutes les activités du festival

 

LES ACTIVITÉS PRÉVUES À FOKAL*

victor26 ET 27 NOVEMBRE | 4h PM | THÉÂTRE

«Victor ou les enfants au pouvoir » de Roger Vitrac, mis en scène par Michèle Lemoine. Entrée : 250 gdes. Interdit aux moins de 15 ans.

« Cette pièce traduit la désagrégation de la pensée moderne et son remplacement par... par quoi ? Voilà le problème auquel la pièce grosso-modo répond : avec quoi penser ? Et qu’est-ce qui demeure ? » Antonin Artaud. Pour fêter le neuvième anniversaire de leur fils unique Victor, Charles Paumelle et sa femme Émilie invitent un couple d’amis, Thérèse et Antoine Magneau et leur fille de cinq ans. Victor a la taille et l’esprit d’un adulte : il mesure un mètre quatre-vingts et est d’une intelligence exceptionnelle. À l’occasion de son anniversaire, il est décidé « à être quelque chose », à « devenir un homme, ce qui ne signifie rien ». Aussi entreprend-il de démasquer les adultes, dont il dévoile une à une les infamies, les veuleries, les infidélités. Satire corrosive contre le conformisme bourgeois, ses goûts ostentatoires, son culte de l’argent, sa psychologie bêtifiante, ses fausses valeurs, Victor ou les enfants au pouvoir, chef d’œuvre du théâtre surréaliste, a été mis en scène pour la première fois par Antonin Artaud, en 1928. 

Texte de Roger Vitrac | Mise en scène par Michèle Lemoine | Assistant à la mise en scène par Eliezer Guérismé | Création lumière par Jean Ronald Pierre assisté de Angela Auguste | Costumes de Louisna Laurent | Réalisation documentaire de Réginald Louissaint Junior | Avec Staloff Tropfort, Yvenie Paul, Néhémie Bastien, Jehyna Sahyeir, Miracson Saint-val, Jenny Cadet, Lesly Maxi, Farid Sauvignon, Anyès Noë, Erika Julie Jean-Louis, Eliézer Guérismé. | Régie son par Ricardo Guillaume | Régie plateau et accessoires par Rachelle Eliphène | Production Association Quatre Chemins / Fondation Connaissance et Liberté – Fokal | 2h

 

le merisier29 NOVEMBRE | 4h PM | THÉÂTRE

« Le Merisier », de Georges Mauvoismis en scène par Syto Cavé - Théâtre (France, Haïti). Entrée : 500 gdes.

« Après avoir lu Le Merisier, deux souvenirs me sont revenus : Passionné de théâtre, durant ma formation de comédien, je posai naïvement cette question à mon premier metteur en scène, Gabriel Imbert, feu directeur du Conservatoire d’art dramatique de Port-au-Prince

- Quel serait le meilleur sujet que vous conseilleriez à un jeune désireux d’écrire une pièce?

- Un homme aime une femme, me répondit-il.

Il y a aussi ce vieil adage : « l’amour n’a pas d’âge » ou encore « L’amour est possible à tout âge ». Deux souvenirs qu’illustrent à mes yeux « Le Merisier », cette dernière et merveilleuse pièce de Georges Mauvois. Georges Eleuthère Mauvois ! Sujet et objet à la fois. Une plume élégante, claire, jamais frivole, qui retrace habilement le chemin d’un sentiment, l’évolution d’une relation. Un théâtre qui se joue entre l’amour et la mort. »

Syto Cavé

Texte de George Mauvois | Mise en scène de Syto Cavé | Avec Daniel Marcelin et Laurence Durand | 1h10

 

la saison macaya30 NOVEMBRE | 10h AM | LECTURE MISE EN ESPACE | Jardins de FOKAL

Spectacle Jeune Public.

Saison Macaya, de Ymelda Marie-Louise  - Lecture mise en espace (France, Haïti)

Petit-Frère, dernier d’une fratrie de six enfants, vit avec sa famille très pauvre, dans un petit village loin de la capitale. Il est considéré comme un accident, comme celui que l’on n’attendait pas. Pour prouver sa légitimité au sein de sa famille, il part en quête des ingrédients indispensables pour fêter dignement la saison Macaya. Ce voyage se révélera être une initiation à la rencontre, au partage, à la différence, au vivre ensemble et à l’amitié.

Avec Ymelda Marie-Louise | Adaptation et Mise en scène : Jean-Erns Marie-Louise | 1h

 

 

12h PM | PROJECTION | Entrée libre

Projection du film Zetwal de Gilles Elie-Dit-Cosaque

Connaissez-vous Robert Saint-Rose, l'homme qui a failli être le premier Français à aller dans l'espace ? Dans les années 1970, alors que la Martinique est engluée dans les problèmes sociaux, ce rêveur se met en tête de construire une fusée dans son jardin et de la faire décoller avec comme carburant l'énergie poétique des œuvres d'Aimé Césaire. Conviant des proches, des scientifiques, des personnalités de l'époque, le film retrace le portrait de ce personnage disparu mystérieusement. Un film de Gilles Elie-dit-Cosaque, Martinique, 2008, VO FR-KR, ST-FR, 52’.

 

le merisier– 4h PM | THÉÂTRE

« Le Merisier », de Georges Mauvoismis en scène par Syto Cavé - Théâtre (France, Haïti). Entrée : 500 gdes.

Texte de George Mauvois | Mise en scène de Syto Cavé | Avec Daniel Marcelin et Laurence Durand | 1h10

 

 

 

 

 

 

 

3 DÉCEMBRE | 6h PM | THÉÂTRE | *RUELLE ROY, en face du CENTRE D’ART

 trente ans @trente ans, de Pinas Alcera, Gaëlle Bien-Aimé, Jean d’Amérique, Jean Rollet Etienne, Eliezer Guérismé, Léonard Jean-Baptiste, et Jehyna Sahyeir, mis en scène par Michèle Lemoine. Entrée Libre.

 

Il y a cinq ans, le spectacle À Vingt Ans était né du désir de réunir de jeunes auteurs et artistes pour écrire, jouer, chanter, danser leur propre vision – plurielle - de cet âge mythique. L’idée de départ était de travailler avec des artistes à la fois proches et différents dans leurs pratiques artistiques et de proposer un spectacle axé sur une réflexion et une recherche collective. Slam, prose, poésie, musique et danse faisaient vivre le périple doux amer de ceux qui avaient traversé cette saison charnière entre la fin de l’adolescence et le début de l’âge adulte : un temps accéléré, une énergie sans limites, et l’insouciance, la vitalité, l’errance, la fête, l’excès, les erreurs et les regrets, l’amour et l’amitié, la sexualité sans fard, les joies et les colères, les rêves et la douleur, l’amertume, les révoltes, les enthousiasmes et les désespoirs, l’idéalisme et les désillusions…Aujourd’hui ils ont trente ans… En Haïti… Ces cinq années ont passé comme cinq siècles. Qu’est-ce que cela veut dire pour eux ? Que sont-ils devenus ? Qu’est-il advenu de leurs rêves ? Et de leurs révoltes ? Comment est aujourd’hui ? Et que serait demain ?

 

la fontaine4 DÉCEMBRE | 10h AM | SPECTACLE JEUNE PUBLIC | Tonnelle de FOKAL

De La Fontaine d’après Sylvain, de Georges Sylvain, mise en scène Michèle Lemoine. Entrée libre.

 

Cinq comédiens chanteurs et deux musiciens jouent en créole et chantent sur des rythmes « rock and roll » les fables de Sylvain et de La Fontaine dont le sens devient tout à coup lumineux. C’est en 1901 que Georges Sylvain publie Cric ? crac ? Fables de la fontaine racontées par un montagnard haïtien. Écrites en langue créole, les fables sont adaptées, pas traduites. Les enfants spectateurs découvrent dans chaque transposition l'esprit créateur de Georges Sylvain qui a non seulement écrit les fables en créole haïtien, mais les adaptées à leur « contexte » rural et sociétal propre, celui d'Haïti au début du siècle dernier. Les sujets sont inspirés de La Fontaine mais les personnages de Georges Sylvain parlent, agissent comme ceux du monde haïtien.

 

 

cinglee 16 DÉCEMBRE : 6h PM | 7 DÉCEMBRE : 4h PM | THÉÂTRE

« Cinglée » de Céline Delbecq, mis en scène par Michèle Lemoine. Entrée : 250 gdes. Interdit aux moins de 15 ans.

 En 2017, dans le monde, chaque jour, 137 femmes ont été tuées par un membre de leur famille, la plupart du temps par leur conjoint ou de leur ex-conjoint. En Belgique, une femme est massacrée tous les huit jours. En France, tous les trois jours. Au Canada tous les deux jours et demi. En Argentine, toutes les 24 heures. Au Brésil, une femme meurt toutes les 90 minutes… Cela représente environ six femmes tuées toutes les heures par quelqu’un qu’elles connaissent. Marta, une haïtienne immigrée en Belgique, lit un jour dans un journal un article relatant le « premier » meurtre de femme de l’année 2017 en Belgique. Depuis lors, elle passe ses journées à dépouiller les journaux, en quête fébrile des meurtres qui suivront et collectionne les articles de presse sur les féminicides. Elle les accroche au mur et apprend par cœur la liste des victimes, comme une cinglée. Ces « faits divers » ouvrent en elle comme au couteau l’urgence de partager ce qu’elle entend : le silence dans lequel ces crimes s’effacent et ces femmes disparaissent. Devant la liste qui s’allonge irrémédiablement et dont elle tient le registre jour après jour, devant les boîtes d’archives qui s’empilent, Marta ne voit d’autre choix que d’écrire à Philippe, Roi de Belgique...

 

 

 

Mots du directeur artistique

Extraits

« Après toute catastrophe naturelle, ce qu’on recense le plus 

chez les victimes, ce sont le plus souvent les traumatismes psychologiques, 

plus que les blessures physiques. 

La grande catastrophe du 12 janvier 2010, 

n’a pas seulement frappé ceux qui ont été atteint physiquement. 

Au-delà de ceux qui ont vécu directement ce traumatisme, 

il y a tous ceux qui de loin ont été saisis, happés, effarés, catastrophés. 

De quoi devenir fou. De quoi devenir fou. De quoi devenir tous fou. 

Nous, on veut parler de notre fragilité mentale

De toutes les folies qu’on s’octroie

De toutes les folies dont on est capable

De tous les fous furieux qui nous gouvernent

Face à toutes les folies qu’on doit dépasser

On veut parler de la plus pure folie 

De la plus grande folie de notre peuple : sa force de vivre envers et contre tout ! »

                                   Guy Régis Junior, directeur artistique de 4 Chemins.

 

ASSOCIATION 4 CHEMINS | association culturelle

Associations 4 CheminsA l’intersection de l’art et de la militance, des bruits de Port-au-Prince et du silence de ses nuits, entre des regards emplis de curiosité et d’envie, entre artistes, militants et citoyens, a germé une idée, celle d’un festival de théâtre. Sur l’histoire du pays et tourné vers l’avenir, le festival de théâtre « Les Quatre Chemins » tente d’être un lieu où, par la rencontre, les Haïtiens trouvent l’espace pour se penser. « Quatre Chemins » symbolise dans la tradition haïtienne ce carrefour, à la croisée des chemins, où se mélangent différentes influences. Le Festival du même nom est né de la rencontre d’artistes et de personnes, haïtiens, belges et français, qui tous nourrissaient une envie commune : appuyer le théâtre dans un pays où toutes les lignes officielles vous poussent vers d’autres priorités, plus criantes et visibles.

Des artistes, le pays en regorge, depuis les mornes éloignés du « pays en dehors » jusqu’aux quartiers populaires de Port-au- Prince. Des salles de spectacles, le pays en cherche parmi celles qui se ferment ou se dégradent. « Quand une vraie salle de théâtre existera en Haïti, je pense que je serai devenu fou », disait Daniel Marcellin, directeur du petit Conservatoire, à la veille de la première édition en 2003. Et la culture, comme ailleurs, souffre des moyens qu’on ne lui accorde pas, alors que déjà les ventres se remettent à crier. « Les difficultés que nous connaissons dans le théâtre en Haïti sont celles que tous le monde connait dans ce pays », explique le metteur en scène Rolando Etienne, de la troupe de théâtre Dramart. Ce à quoi est souvent venue s’ajouter une insécurité paralysante. Dans cette réalité, l’envie n’est que plus forte pour ces amoureux de théâtre de proposer « autre chose », malgré tout : de la matière à penser, de la place pour s’exprimer, une petite part de rêve et d’espoir. Le but de Quatre chemins est aussi d’éviter que la culture ne soit plus qu’un produit, une marchandise ou un divertissement que l’on consomme. "Nous sommes bouffés par les images cinématographiques évidentes et la propagande, disait Syto Cavé, dramaturge et metteur en scène haïtien, membre du comité artistique de Quatre Chemins dans ses premières années. Le théâtre doit se remettre en piste et créer d’autres formes esthétiques." L’idée de départ était d’appuyer et de réunir des troupes et gens de théâtre, reconnus comme en devenir et de mêler plusieurs générations d’artistes. Cette idée aura marqué la première édition de Quatre chemins, en 2003.

 

L’équipe

Guy Régis Jr, Directeur Artistique, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Daphnée Jeudy, Administratrice, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Daphné Ménard, Assistant à la programmation, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Hélène Lacroix, Chargée de production, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Samuel Suffren, Chargé de communication / Graphiste, Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. +509 37292176 

Jacques Adler Jean Pierre, Attaché de presse, 

Kettia Naissance, Coordinatrice - accueil artistes, , +509 34775058 

Jean Ronald Pierre, Directeur technique, +509 37481799

Soraya Anesther Jasmin, Chargée de programme – Teyat Timoun, +509 44 87 5931 

Syndia M. Louis, Assistante à la communication et presse, +509 32260272

Junior Neptune, Responsable logistique, + 509 31877593

Joseph Dérilon Dérilus Fils, Responsable logistique, Assistant technique, +509 40409854

Steffie Mide Ménard, Assistante à la programmation, + 509 47869299

Michaël Formilus, Assistant à la programmation, + 509 47520400

Daphnée Cadet, Billetterie, +509 38501721

Carvens Adelson, Assistant à la communication, +509 37094253

Fabrice Célony, Assistant à la communication, +509 37516538

Daphney Noah Dumesle, Public et billetterie, + 509 48071759

Sandra Toussaint Joseph, Responsable Logistique, + 509 47827737

Hercule Ulysse, Responsable Logistique, + 509 44706643 

Et sans oublier la belle équipe des bénévoles sans qui ce festival ne pourrait pas avoir lieu.

Adresse et contact

FOKAL - OPEN SOCIETY FOUNDATION HAITI
143, Avenue Christophe BP 2720 HT 6112
Port-au-Prince,Haïti | Tel : (509) 2813-1694

logos 3

 

 

 

 

Mots-clés

S'abonner à Nouvèl Fokal

Copyright © 2017 FOKAL. | Design by: jehilaire@logipam.com