Agenda nouvel Fokal

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

Notre page Facebook

Nos derniers tweets

Le spectacle « Limyè » revient à FOKAL

AFFICHE reprise LIMYE

A la demande générale suite à son succès en mars dernier, le spectacle « Limyè » sera de retour à FOKAL pour deux nouvelles représentations ce samedi 13 avril à 4h30 pm et le lundi 15 avril à 6h pm à la salle FOKAL-UNESCO. « Limyè » est une création de Gaëlle Bien-Aimé, avec des textes et la musique de Manno Charlemagne.

L’entrée est libre dans la limite des 130 places disponibles. Les tickets numérotés seront distribués à la barrière à partir de 5 h pm..

 avec Néhémie Bastien - Gaëlle Bien-Aimé - Charline Jean-Gilles - Vanessa Jeudi - Banacheca Pierre - Pascale Registre.

Lumières : Jean Ronald Pierre.

Percussions : Marc Harold PIERRE

Des artistes-femmes arrivent sur scène avec une guitare cassée, symbole d’un être blessé. Absent. Elles chantent, s’indignent, Invoquent maîtresse Èzili, envisagent l’exil. Troublées et fatiguée, elles demandent que la lumière soit. « Banm on ti limyè » est leur dernière prière.

Interprété par cinq chanteuses, une comédienne et un percussionniste, « Limyè » est un spectacle créé à partir de la musique et des textes de Manno Charlemagne. La musique de Manno a toujours dénoncé les injustices sociales et nous a permis de comprendre la société haïtienne dans toute sa complexité. Les problèmes que posaient ses chansons dans les années 80-90 perdurent encore : il est nécessaire pour nous de faire réentendre ses paroles qui malheureusement résonnent encore aujourd’hui et de nous demander pourquoi nous en sommes là…

« La guitare de Manno est désormais muette, qu’adviendra-t-il de nos rêves d’hommes et de femmes libres » ?

Cette création est un vibrant hommage à Manno Charlemagne qui fut un excellent musicien et parolier. Son œuvre évoque les conditions difficiles dans lesquelles vivent les citoyens et pointe du doigt les causes des problèmes sociaux-politiques qui rongent le pays. « Jou pèp sa fè on tèt kole sa va mache », chantait Manno.

Gaelle Bien aime

Gaëlle Bien-Aimé est metteure en scène, journaliste, comédienne, humoriste. Elle co-dirige ACTE, école de formation d’acteurs-trices et d’animateurs-trices en tant que pédagogue, metteure en scène-comédienne-humoriste. Elle est également artiviste et membre de l’organisation féministe Nègès Mawon. Après ses études classiques en 2006, elle intègre Le Petit Conservatoire, école de théâtre et des arts de la parole, où elle passe trois ans à étudier les arts de la scène. Elle travaille ensuite avec des metteurs en scènes de renom tels que Eva Doumbia, Pietro Varrasso, Jean-René Lemoine et Florence Jean Louis Dupuy. Elle a joué dans plusieurs festivals de théâtre en Haïti comme à l’étranger. En 2004, elle fonde la troupe Corps et âme. En 2010 elle commence à suivre des stages en Ethnodrame « Théâtre et Rituel » à l’ESACT, école supérieure d’acteur de cinéma et de théâtre à Liège en Belgique. Revenue de Belgique avec une maîtrise en « Ethnodrame » théâtre et rituel, la comédienne-metteure-en-scène-féministe aborde le théâtre comme une célébration. En novembre 2015, elle prend une formation intensive en humour à l’école nationale de l’humour à Montréal. « Limyè » est sa septième création.

Charline JEAN-GILLES est chanteuse, administratrice et maquilleuse. Elle a intégré la troupe Corps et Âme en 2007 en jouant dans la Comédie Musicale « Don Juan ». On l’a aussi retrouvée avec la troupe lors de la célébration de ses 10 ans dans le spectacle « Intense ». Avec Haïti en Scène, elle est interprète dans la comédie musicale « Notre Dame de Paris » et performe lors de leurs soirées cabarets. Elle a eu l’honneur de chanter en duo avec le célèbre Andrea Boccelli lors d’une levée de fonds à Rome, en Italie. Elle a pris des cours de chant à l’Opéra de Milan. Elle performe chaque semaine dans des bars à Pétion-Ville.

Vanessa JEUDI est une jeune artiste, chanteuse et musicienne engagée qui poursuit une carrière musicale dans les « musiques noires » : jazz, soul, blues, vodou et rap... Dans ses productions comme dans ses performances scéniques, elle est reste fidèle à ses convictions décoloniales, féministes et progressistes. Elle lance sa carrière solo en 2017 avec un concert à Port-au-Prince et la sortie d’un single « Nanm » inséré dans le projet « Extented Play » (EP) - « Konviksyon » du groupe de rap politique à orientation bossale, Règleman Afè Popilè (RAP), dont elle est la chanteuse. Elle a aussi participé à nombreux projets d’autres artistes dont les rappeurs 35Zile, D-Fi Powèt Revolte et le Samba Kebert Bastien (Keb). Vanessa joue également du tambour, de la flûte et pratique les danses folkloriques.

Néhémie BASTIEN est diplômée de Shenatsar école de musique, dirigée par Nicolas Christ-la Cemé. Depuis 2010, elle évolue au sein du groupe Vœu de Louange et a participé en 2017 à l’album qui commémore les dix ans de carrière de Jean-Jean Roosevelt.

Banacheca PIERRE est chanteuse et a collaboré avec beaucoup d’artistes comme Darline Desca et Yzra’el band en tant que choriste. En 2014, elle participe comme chanteuse attaché au band de la faculté de linguistique appliquée FlLABAND, au festival international de musique universitaire (FIMU) tenu à Paris. La FLABAND est sortie avec la mention du meilleur groupe caraïbéen.

Pascale REGISTRE est auteure, compositrice et interprète. Elle manifeste dès son plus jeune âge un intérêt particulier pour la musique. Elle écoute toutes les genres de musiques, avec un faible pour le reggae et les classiques folklores haïtiens. Elle lance sa carrière en 2010 et participe à de nombreux projets. Elle a entre autres travaillé avec Gaëlle Bien-Aimé sur le spectacle « Limyè ».

Marc Harold PIERRE a suivi des cours de rythmes traditionnels avec le légendaire Samba Zao à l’école nationale des arts (Enarts). Sa carrière professionnelle débute en 2005 avec le groupe Jah-men, une formation musicale à tendance reggae, dance hall et zouk. Marc est actuellement chanteur et percussionniste du groupe 4-Harmony band et participe à de nombreux projets internationaux.

Jean Ronald PIERRE est créateur lumière et marionnettiste. Il a travaillé pendant six ans comme éclairagiste au ministère de la Culture. Il a été assistant technique et remplaçant de Duquel Lafalaise dans le projet « Opéra Lenglensou » en 2005. En 2006 et 2007, il a travaillé pour la Quinzaine de la francophonie. En 2007, il intègre la compagnie Musique des Antilles de Jean Claude Verdier ou il passe quatre ans. Depuis 2014, il est directeur technique du festival Quatre chemins et depuis 2017, régisseur général du festival « En Lisant » dirigé par Eliézer Guérismé.

Il a créé les lumières de nombreux spectacles et manifestations artistiques : l’Exposition « Lutter pour l’humaine » avec Richard Dolin conçue par Michèle Lemoine (2017) ; le spectacle chorégraphique « Corps en démocratie » créé par Jean Aurel Maurice (2018) ; « Épilogue d’un trottoir » mis en scène par Louisna Laurent avec le comédien Rolaphton Mercure ; « Chemins de Fer » mis en scène par Miracson Saint-Val. En 2018 il est régisseur général du festival PAPAP sous la direction de Kettly Noël. Il participe à la 14e édition du Festival international de théâtre du Bénin (FITHEB) comme régisseur du spectacle « Chemins de Fer ». Il assure la régie du spectacle « Nos Plus belles années » de Florence Jean Louis Dupuy.

 

Adresse et contact

FOKAL - OPEN SOCIETY FOUNDATION HAITI
143, Avenue Christophe BP 2720 HT 6112
Port-au-Prince,Haïti | Tel : (509) 2813-1694

3 logos

 

 

 

Mots-clés

S'abonner à Nouvèl Fokal

captcha 

Copyright © 2017 FOKAL. | Design by: jehilaire@logipam.com