Agenda nouvel Fokal

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
11
18
25

Notre page Facebook

Nos derniers tweets

Echanges entre riverains autour de la situation à Martissant

20180807 152518A Martissant, des directeurs et professeurs d’école, parents et membres de noyau et bénévoles ont participé à des rencontres d’échange et de réflexion au cours des mois de juillet et août autour de la création d’une espace d’écoute lancé par FOKAL sur la question de l'insécurité dans cette zone.

A cause du climat d’extrême insécurité qui persiste à Martissant depuis le mois de février 2018, FOKAL est très préoccupée surtout par les nombreuses conséquences de cette situation sur la population et sur les activités de l’institution. C’est pour cette raison que les équipes des programmes Santé-Droit, Gestion Urbaine de Proximité (GUP) et Maîtrise d'oeuvres urbaines et sociales (MOUS) ont organisé plusieurs séances d’échanges ou d’écoute avec divers partenaires et bénéficiaires de projets liés au Parc urbain de Martissant dans la Zone d’Aménagement Concerté (ZAC).

Au cours de ces rencontres, les équipes ont recueilli les réflexions des habitants de la zone sur l’évolution de la situation d’insécurité. Les difficultés confrontées par rapport à ce climat ont été exprimées ainsi que des propositions de sorties de crise. Ces rencontres ont été plus que bénéfiques puisqu’elles ont permis aux gens de se rencontrer et de parler de la précarité de leur situation. De notre côté, il était également important de leur faire comprendre la position de neutralité de l’institution dans les conflits qui secouent la zone, tout en acceptant d’explorer avec eux des pistes de solutions. D’après un animateur du parc de Martissant, ces dialogues représentent une sorte d’accompagnement psychosocial constituant une bonne thérapie de groupe.

Plus d’une dizaine de rencontres ont été organisées, chacune durant environ deux heures. Les participants ont insisté sur le phénomène de peur que vivent les gens du quartier et les risques qu’ils courent chaque jour par le fait même d’habiter Martissant. Ils ont exposé les cas des déménagements massifs y compris ceux de voisins, parents et amis qui ont laissé le pays pour aller vers d’autres horizons. D’après un notable de la zone, c’est la première fois que l’affrontement entre des groupes armés antagonistes se soit autant aggravé à Martissant.

Des participants ont souligné que les jeunes sont livrés à eux-mêmes et sont susceptibles de devenir dangereux. Pour renverser la donne, la mise en oeuvre de programmes sociaux, ainsi que la possibilité de faciliter l’accessibilité des jeunes à l’école classique ou professionnelle pourraient réduire leur vulnérabilité et éviter ainsi qu'ils ne sombrent dans le banditisme. Ils croient aussi que l’implication des anciens, des notables, des pasteurs et des institutions humanitaires évoluant à Martissant pourraient aider à faire revenir le calme en sollicitant un dialogue franc et constructif entre les camps antagonistes.

Adresse et contact

FOKAL - OPEN SOCIETY FOUNDATION HAITI
143, Avenue Christophe BP 2720 HT 6112
Port-au-Prince,Haïti | Tel : (509) 2813-1694

3 logos

 

 

 

Mots-clés

S'abonner à Nouvèl Fokal

captcha 

Copyright © 2017 FOKAL. | Design by: jehilaire@logipam.com